Qui sont les Distributions Évangéliques du Québec

Il y a un peu plus de 40 ans, plusieurs évangéliques constataient avec tristesse que les instruments de référence pour étudier la Bible manquaient dans notre monde francophone.

 

En 1979, dans le but de combler cette lacune, le Seigneur nous a conduits à fonder une société sans but lucratif : les Distributions Évangéliques du Québec. Plusieurs personnes nous ont dit : « Mais, quelle audace de vouloir produire des instruments d’étude de la Bible. Vous ne pourrez pas réussir en faisant cela uniquement. » Nous étions conscients que le défi était extrême et que la tâche était téméraire. Mais, nous avions à cœur de combler ces besoins en ouvrages de référence bibliques pour la francophonie.

 

Nous avons commencé par produire une concordance de la Bible en français. Il a fallu rechercher des gens qualifiés au niveau biblique, linguistique et informatique. De plus, nous avons dû réserver le service informatique de l’Université de Sherbrooke avec du personnel  qualifié  de  ce  département.  Aussi, nous  avions  besoin d’équipement spécialisé dans nos bureaux de travail.

 

La réalisation de cette concordance et, par la suite,  de la plupart de nos instruments d’étude, a exigé plusieurs années de travail acharné. L’excellence et la précision étaient et sont toujours de rigueur. Nos dépenses étaient et sont encore souvent plus grandes que nos entrées de fonds. Notre maison d’édition est davantage un ministère, une œuvre de Dieu qu’un commerce.

 

Notre objectif est encore de fournir des outils complets et fiables aux pasteurs, professeurs et animateurs qui étudient la Bible pour la faire connaître aux 274 millions de francophones répartis dans 50 pays et plus sur la surface de la planète. Notre souci a toujours été de rapprocher fidèlement et minutieusement, sans compromis, le texte biblique français des manuscrits originaux pour comprendre davantage le sens des mots anciens et, par le fait même, des passages bibliques.

 

La moisson est grande, mais les moissonneurs sont peu nombreux et souvent mal équipés en Bibles et en instruments d’étude, pour la plupart, faute de moyens financiers. C’est ainsi dans toute la francophonie où nous exportons nos instruments d’étude biblique.

 

Nous continuons de travailler pour la survie de notre œuvre parce que les besoins sont grands. Donner à la Fondation Jack Cochrane, c’est non seulement aider à poursuivre l’œuvre de Jack Cochrane en fournissant des instruments d’étude de la Bible à des ouvriers démunis, c’est aussi soutenir indirectement le ministère des Distributions Évangéliques du Québec au sein desquelles Jack Cochrane et plusieurs autres serviteurs ont travaillé et milité une grande partie de leur vie en renonçant à leurs salaires et à leurs droits d’auteurs, tout en partageant temps et résidence pour la gloire de Dieu.

Dieu a pourvu jusqu’à maintenant, mais nous avons besoin de vos prières et de vos dons.

Anita Demers, fondatrice de la Fondation Jack Cochrane.